Château la Tour de l'évêque

LE NOIR ET OR

VIN BIOLOGIQUE ROUGE 2013

TERROIR

AOP Côtes de Provence.
Cette cuvée a pour particularité d’être toujours élaborée avec la même parcelle de syrah, le « Collet du Château » plantée en 1978; le cabernet sauvignon  n’est qu’un complément. Cette parcelle a été défrichée et une belle restanque a été créée avec les blocs de pierre extirpés. Les sols de schistes gris évoluent vers des argilo-calcaires, donc les porte-greffes (140 Ru et R110) ont été adaptés en fonction des changements de sols.

CÉPAGES

93% Syrah, 7% Cabernet sauvignon.
Age moyen des vignes : 39 ans.

MILLÉSIME

Le printemps froid et pluvieux a entraîné un retard de la floraison qui s’est maintenu jusqu’à la récolte et a permis une bonne alimentation hydrique de la vigne. La floraison a commencé timidement le 23 mai, et les premiers grains vérés sont apparus le 22 juillet. La météo relativement clémente de septembre a accompagné le bon déroulement des vendanges : les vendanges ont commencé le 02 septembre et se sont terminées le 26 septembre.

CULTURE

Travail du sol traditionnel mécanique et manuel, sans herbicides. Enherbement de céréales après la vendange.

VINIFICATION

Les raisins sont triés et cueillis manuellement en fonction des maturités polyphénoliques (nous effectuons en fonction de l’évolution de la maturité deux à trois contrôles analytiques hebdomadaires et des dégustations de baies pour déterminer le juste point de récolte). Amenés au cuvier, les raisins sont égrappés, légèrement foulés puis envoyés dans des cuves inox. La fermentation alcoolique est conduite pour extraire le maximum de fruit et couleur, mais aussi pour élaborer un vin élégant. La macération dure environ 10 jours. La fermentation malolactique achevée, les vins sont mis en barriques de chêne français pour un élevage de 10 mois. Deux à trois soutirages sont effectués pendant la durée de l’élevage. Puis le vin est assemblé en cuve. Mise en bouteille au Château.

NOTES DE DÉGUSTATION

Pourpre opaque, un nez crémeux par son boisé raffiné qui rappelle le tabac, la vanille, une panoplie d’épices aromatiques du bois : cannelle, muscade. Pugnace, poivré, l’olfactif entame une légère évolution suggérée par ses notes de chocolat et cuir, tout en restant d’une jeunesse fringante, avec une grande définition des arômes. La mise en bouche ample, au tanin ferme à l’aspect chocolaté, est marquée par une trame chaleureuse de réglisse, de poivre. La finale est encore serrée, dans un esprit juvénile qui séduit par les arômes, mais ne livre pas encore son potentiel en bouche. Long, parti pour une attente de 10-12 ans avant de se lancer pour une garde d’une vingtaine d’année. Un vin généreux pour accompagner un salmis de palombe ou bien des noisettes de cerf à la goutte de sang, douce mousseline de panais à la réglisse.

— Julia & Bruno Scavo

RÉCOMPENSES

ON EST D’ABORD FASCINÉ PAR LE NEZ PROFOND DE GARRIGUE
ET DE FRUITS NOIRS QUI FAIT SALIVER. LA SÉDUCTION S’OPÈRE EN BOUCHE AVEC
UNE TEXTURE SOYEUSE DU TANIN, QUI S’ÉTIRE DANS LE SENS DE PROFONDEUR
ON AIME L’AMPLEUR PRÉCISE, COMME CISELÉE POUR L’OCCASION ET TOUT EN SÉRÉNITÉ

Le Vigneron, Denis Hervier

ENCORE MARQUÉ PAR LE BOIS, CE ROUGE SE MONTRE SAVOUREUX,
FERME, MAIS IL ÉVOLUERA AVEC ÉLÉGANCE

Revue des Vins de France

NOTE : 15/20 Points

MÉDAILLE D’ARGENT

Decanter

NOTE : 91/100 Points