Château la Tour de l'évêque

LE ROUGE CUVÉE CLASSIQUE

VIN BIOLOGIQUE ROUGE 2013

TERROIR

AOP Côtes de Provence.
Dans la zone des collines des Maurettes, s’étendent des terrains schisteux des phyllades d’Hyères et de grés rouge du permien.

CÉPAGES

72% Syrah, 28% Cabernet sauvignon.
Age moyen des vignes : 25 ans.

MILLÉSIME

L’hiver et le printemps 2015/2016 ont été doux et secs. Les mois de mai et juin ont été plus frais que la moyenne. La floraison le 15 mai sur les grenaches puis la floraison et nouaison se sont bien déroulées. Le mistral, très présent depuis le début de l’année, a permis de conserver un très bon état sanitaire dans le vignoble. Juillet et août ont été très chauds et secs. Les vendanges ont commencé le 22 août et se sont terminées le 14 septembre.   

CULTURE

Travail du sol traditionnel mécanique et manuel, sans herbicides. Enherbement de céréales après la vendange.

VINIFICATION

Le suivi analytique des maturités phénoliques et la dégustation des baies permettent de cueillir les raisins dans leur point optimum de maturité. Les raisons sont triés et cueillis manuellement, puis au cuvier les raisins sont égrappés, légèrement foulés et envoyés dans des cuves inox. La fermentation alcoolique est conduite pour extraire le maximum de fruit et couleur mais aussi pour élaborer un vin élégant. Le temps de macération est d’environ 10 jours. La fermentation malolactique achevée, le vin est mis en cuves pour un élevage de quelques mois. Deux à trois soutirages sont effectués pendant la durée de l’élevage. Puis le vin est mis en bouteilles au château.

NOTES DE DÉGUSTATION

Son nez expressif, concentré offre un fruit mûr et doux qui rappelle la prune, le cassis juteux, la mûre sauvage. L’aération révèle des sensations réglissées, une note fumée, des touches de cuir noble. Le palais est soyeux, accompagné d’une présence fraîche. Le tanin est ferme, toutefois enrobé par la texture. Le fruit est aussi charmeur qu’au nez, complété par des arômes de cerise, toujours ponctué par la réglisse. De jolis amers de marasque arrivent sur la fin, apportant une touche de fermeté. Sapide, long, réglissé, à attendre encore 2-3 ans pour l’apprécier sur un palier de 6 à 7 ans. On peut l’imaginer en duo de charme avec un « cannelloni » de magret mi- fumé, coeur de foie gras et tartare de betterave à la réglisse.

— Julia & Bruno Scavo

RÉCOMPENSES

DE LA SYRAH BIEN A L’AISE DANS SON COIN DE PAYS OU
ELLE S’ENRICHIT D’UNE BIODIVERSITE LOCALE AUX ORIGINES VÉRITABLES,
LÉGÈREMENT MUSCLÉ D’UNE PART DE CABERNET SAUVIGNON
QUI LUI DONNE PLUS D’AUTORITÉ ENCORE UN BIO DE CORPS ET D’ESPRIT.

Le Devoir

UN TRÈS BEAU VIN DE PROVENCE. DES AROMES DE GELÉE DE FRUITS,
D’ÉPICES, DE THYM ET DE LAVANDE. LA TEXTURE EST LISSE ET AGRÉABLE.
UN BEAU FRUITÉ ASSEZ AMPLE. COULANT. BELLE PRÉSENCE EN BOUCHE.
TANINS FONDUS. FINALE CHALEUREUSE.

Vin Québec

MÉDAILLE DE BRONZE

Decanter

NOTE : 87/100 POINTS